Le Bafing, qui apporte la moitié des eaux du fleuve est ainsi considéré comme la branche mère. Cette carte montre que les Européens connaissent l'existence d'un grand fleuve à l'intérieur des terres, mais n'en connaissent clairement ni la source (sur la carte, quelque part dans la région des Grands Lacs) ni le delta (confondu avec celui du fleuve Sénégal). En 1963, au lendemain des indépendances, la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal signent la Convention de Bamako relative à l'aménagement gé-néral du bassin du fleuve. «  SÉNÉGAL, fleuve  » est également traité dans : Dans le chapitre « Les eaux  » La source du Niger reste donc un mystère imprécis. De plus, les eaux du fleuve ne sont pas noires (ce qui explique le plus souvent l'appellation de rio negro). Lire la suite, Dans le chapitre « Le cadre naturel  » On dit qu'il coule au sud de (« sous Â») l'Éthiopie (« l'Afrique Â») et se jette dans le lac du Nil. Le fleuve Sénégal est formé par la réunion de deux cours d’eau, le Bafing et le Bakoye (en langue Manding, Bafing veut dire fleuve noir et Bakoye, fleuve blanc), dont la confluence près de Bafoulabé au Mali se trouve à environ 1 000 km de l’Océan Atlantique. Il sert ainsi de frontière entre ces deux derniers pays avant de se jeter dans l’océan Atlantique. Malgré sa faible anthropisation, le fleuve Niger fait partie de ces fleuves (tout comme le Sénégal) qui ont été fortement aménagés depuis les années 1980 à cause de l'accentuation de la sécheresse. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, livre V, I, 15. 4  Cette convention déclare le fleuve Sénégal fleuve international et crée un Comité Inter-Etats pour superviser son développement.  : […] Lire la suite, La Casamance est une région du Sénégal qui entoure le fleuve éponyme entre l'enclave de la Gambie, au nord, et la frontière de la Guinée-Bissau, au sud. Il est limité à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord par le fleuve Sénégal, à l'est par un affluent de celui-ci (Falémé), au sud-est par les contreforts du Fouta-Djalon et, enfin, au sud par la Guinée-Bissau. Préserver le patrimoine semencier du bassin du fleuve Sénégal : Mali, Mauritanie, Sénégal. Hélène WARGNIER, Plusieurs expéditions sont organisées. Il y perd entre 25 et 50 % de ses eaux, principalement par évaporation. Lui aussi le compare au Nil, en les séparant très nettement. Son cours s'étend sur 1 640 kilomètres, dont près de 900 au Sénégal, de Kidira à Saint-Louis. La presqu'île du cap Ve […] Sur la carte hollandaise de 1660, ci-contre, le Niger apparaît comme identique au fleuve Sénégal (rio senega) qu'il prolonge après Tombouctou prenant alors le nom de fluvius Niger. Afin de lutter contre l'importante pollution du fleuve, elle a lancé un projet en 2018 pour recueillir des données sur la qualité de l'eau aux alentours de Bamako, avec l'assistante technique des ONG néerlandaises Akvo et Via Wateer[10]. Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et recevez en cadeau un ebook au choix ! Une « vision claire et partagée Â» du Bassin du Niger a été élaborée, afin de créer un « environnement propice Â» à la coopération et de préparer un « Plan d’Action de Développement Durable (PADD) Â», accepté par tous les acteurs du bassin[9]. Il se jette dans l'océan Atlantique en aval de la ville de Saint-Louis dans le nord du Sénégal. Dans le golfe du Bénin, le fleuve qui débouche n'est pas identifié par le cartographe. Cette coopération ne date pas d’hier. Il se dirige ensuite vers le sud-est, traverse l'ouest du Niger dont la capitale Niamey, longe la frontière Niger-Bénin, puis le Nigeria où il s'oriente de plus en plus vers le sud, vers un delta marécageux. Signée a Nouakchott, le 11 mars 1972. Dans sa partie sénégalaise, il est un véritable trait d’union entre les portes du Sahara et l’Océan Atlantique. Les affluents de la rive droite, Kolimbiné et Karakoro, sont de faible importance. Il descend par une série de chutes jusqu’à Kayes où il n’est plus qu’à 26 mètres au dessus du niveau de l’océan. Adolphe Burdo, membre de la Société royale belge de géographie, fait deux voyages en Afrique centrale en 1878 et 1880 et remonta le Niger jusqu'à sa jonction avec la Bénoué. Le Sénégal est un fleuve de l'Afrique occidentale. Il s’agit entre autres de : Il s’agit entre autres de : Plus de 56 200 petits exploitants agricoles et agriculteurs pratiquant une agriculture de subsistance ; Un siècle plus tard, les explorateurs portugais sont les premiers à explorer systématiquement et à coloniser les côtes africaines pour sécuriser la route maritime vers l'Inde. Il est tentant, avec un peu d'eurocentrisme, de faire du latin Niger (« noir Â») l'étymon du fleuve. La semence est l’un des facteurs essentiels de la production en matière agricole et sa qualité joue un rôle crucial dans l’amélioration de la production. Le Niger a plusieurs noms locaux dont le mandingue Jeliba ou Joliba ou Dhioliba, le songhaï Issa Beri (littéralement: le grand cours d'eau). Dès 1934 la mission d’aménagement du fleuve Sénégal, regroupait le Soudan (actuel Mali), le Sénégal et la Mauritanie. Le fleuve Sénégal parcourt 1830 kilomètres et draine un bassin de 289 000 kilomètres carré. L’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal compte redynamiser le transport maritime entre les États membres. 5 Les ressources naturelles du bassin du fleuve Sénégal sont à la base du développement durable des pays qui le partagent: la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. L’une des particularités du Sénégal, Le Sénégal arrose un bassin de 450 000 kilomètres carrés et traverse plusieurs États : Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal. Élargissez votre recherche dans Universalis. Il place sa source entre deux peuples et indique le nom d'une ville. Cependant, cette dernière mention concerne peut-être plutôt l'Oued Guir. Ce fleuve s’étend sur 1 800 kilomètres et arrose le Sénégal, la Mauritanie, le Mali et la Guinée où les rivières qui se jettent dans ce grand cours d’eau prennent leur source. Il prend une direction nord-est, traversant la Guinée et le sud du Mali où, après avoir traversé Bamako, il reçoit le Bani, qui vient de Côte d'Ivoire. Lire la suite. Le Sénégal se forme en fait à Bafoulabé, au Mali, par la confluence de deux rivières qui descendent du massif du Fouta-Djalon, le Bafing et le Bakoye (grossi du Baoulé). L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a signé avec Afcons, une société indienne, un contrat commercial destiné à concrétiser le projet de restauration de la navigabilité sur le fleuve Sénégal dans sa partie comprise entre Saint-Louis du Sénégal et Ambidédi au Mali, sur une distance de 905 kilomètres, a constaté l’APS. Dans un contexte de changement climatique et de croissance économique, la dégradation environnementale est une réalité. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, livre V, IV, 5 et VIII 1-2. Au total, plus de 4,5 millions de personnes au sein du Bassin du Fleuve Sénégal devront bénéficier directement de ce projet. De Bakel à Dagana (640 km), la vallée du Sénégal constitue la principale zone d'inondation du fleuve. Dans le livre V de son Histoire naturelle, Pline l'Ancien mentionne ce fleuve à plusieurs reprises[4] : « le fleuve Nigris sépare l'Afrique de l'Éthiopie Â». Il prend sa source entre la Sierra Leone et la Guinée à 800 m d'altitude au pied des monts Loma pour, après une grande boucle aux confins du Sahara, se jeter dans l'océan Atlantique, au Nigéria. Le Fleuve Sénégal marque la frontière avec le Mali, à l’Est, et avec la Mauritanie, au Nord. Maaouya Ould Sid Ould Taya appartient aussi au sérail militaire, mais les premières mesures qu'il prend, libération des prisonniers politiques et promesse d'un pouvoir plus ouvert, font bonne impression. ». Son cours traverse ou borde six États (la Sierra Leone, la Guinée, le Mali, le Niger, le Bénin et le Nigéria), parmi lesquels deux tirent leur nom directement du fleuve (le Niger et le Nigéria). Lire la suite, Dans le chapitre « Le colonel Ould Taya ou la « démocratie autoritaire » » De Saint-Louis à son embouchure, le fleuve n'est séparé de la mer que par une mince bande de sable de 130 à 200 mètres de largeur, appelée « langue de barbané ». Cela reste vrai pour les puissances coloniales successives qui prennent la haute main en mer : Hollandais, Français, Anglais, tous dressent des cartes et toutes se trompent quant au fleuve qui nous intéresse. Le fleuve Sénégal, long de 1700 kilometres, navigable sur certain tronçons, prend sa source en Guinée puis arrose le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal-fleuve/, Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD, Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. Le Rio Formosa se jette dans le golfe du Bénin. La sortie du conflit saharien, la relative détente avec les pays maghrébins lui permettent de rétablir l'économie du pays et de remettre de l'ordre dans l'État. Le fleuve Sénégal traverse l'Afrique de l'ouest sur 1800 kilomètres. De fait, les deux premières années […] Certains le confondaient avec le Sénégal ou avec le Congo, d'autres en faisaient une branche du Nil et pour d'autres encore, c'était une rivière tributaire d'un lac intérieur. La dernière modification de cette page a été faite le 12 décembre 2020 à 12:20. La tentation d'explication suivante serait de dire que le fleuve a été nommé ainsi pour le désigner comme le « fleuve des Noirs Â». L'hydrographie a par ailleurs été abondamment sollicitée pour la dénomination des États et des circonscriptions administrat […] L' hydrologie africaine présente de très grands contrastes dans la répartition des ressources en eau opposant Afrique sèche et Afrique humide. La côte en cet endroit est sableuse et un cordon littoral, la « barre », en gêne l'accès ; les fonds marins sont irréguliers et des bancs de sable rendent la navigation délicate. » Cette mention corrobore l'hypothèse faite ci-dessus sur l'étymologie du nom : le peuple africain prend, pour l'auteur latin son nom du fleuve et non l'inverse. Et le début des travaux est annoncé pour 2019. L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a signé avec Afcons, une société indienne, un contrat commercial destiné à concrétiser le projet de restauration de la navigabilité sur le fleuve Sénégal dans sa partie comprise entre Saint-Louis du Sénégal et Ambidédi au Mali, sur une distance de 905 kilomètres, a constaté l’APS. En 1570, sur cette carte hollandaise, le Niger est lié au Sénégal. », « le fleuve Nigris sépare l'Afrique de l', « Dans l'intérieur de l'Afrique, du côté du midi, au-dessus des Gétules, et après avoir traversé des déserts, on trouve d'abord les Libyégyptiens, puis les Leucéthiopiens; plus loin, des nations éthiopiennes : les Nigrites, ainsi nommés du fleuve dont nous avons parlé. Dans le communiqué 2, les autorités de l’organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), ont annoncé que la crue du fleuve Sénégal pour cette période hivernage s’est bien installée dans le bassin du fleuve Sénégal, aussi une pluviométrie importante a été enregistrée dans la vallée durant le mois d’août et au cours de ce mois de septembre 2020. Près de Dagana, un barrage sur le Taoué assure le remplissage de ces lacs, qui reçoivent le trop-plein du fleuve pendant les inondations et lui renvoient leurs eaux au moment de la décrue. Le fleuve Niger fait l'objet d'une gestion intégrée des ressources en eau, dans le cadre du projet ECHEL-Eau du dispositif Challenge Programme Water & Food (CPWF) du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale[11]. Dans sa première partie, il sépare le Mali du Sénégal. En saison sèche (de décembre à mai), le débit du fleuve est inférieur à 5 mèt [...], 1  Son principal affluent, le Falémé, est situé sur la rive gauche. Le cours inférieur du fleuve Casamance forme un estuaire à la végétation luxuriante, où prédominent les mangroves, les palmiers à huile et les raphias. Il prend sa source au pied des monts Tingi, à la frontière de la Sierra Leone et de la Guinée. L'étymologie du nom du fleuve est incertaine. » Hélas pour les géographes futurs, Pline ne nous renseigne pas sur ces deux peuples. Le major Daniel Houghton (1740-1791) établit que le cours du fleuve orienté ouest-est empêche qu'il soit le prolongement du fleuve Sénégal. Le climat y est humide, avec d'abondantes précipitations au sud. L'explication la plus probable est que les Portugais, comme ils le font pour le Sénégal, adoptent le nom local du fleuve et l'étymologie la plus probable, si l'on retient cette hypothèse, est le touareg gher n gheren (« fleuve des fleuves Â») abrégé en ngher et en usage le long des rives à Tombouctou[1]. ». L'aménagement de barrages (le barrage hydroélectrique de Sélingué, celui de Kainji) a désormais la vocation de sortir les pays africains de la dépendance énergétique (hydroélectricité) et céréalière (irrigation de périmètre de riziculture). Couvrant 196 722 kilomètres carrés, le territoire sénégalais est compris entre 12 0  8' et 16 0  41' de latitude nord et 11 0  21' et 17 0  32' de longitude ouest. Les cours d'eau, les lacs et les lignes de partage des eaux ont joué un rôle très important dans le tracé des frontières africaines. Alexander Gordon Laing, militaire britannique en poste au Sierra Leone, est le premier explorateur qui, au début des années 1820 estime avec précision les coordonnées géographiques de la source du fleuve (quand bien même il ne peut l'atteindre, la région étant aux mains des indigènes). Les caravanes sahéliennes qui commerçaient avec l'Afrique du Nord depuis Tombouctou rapportaient que cette ville était irriguée par un grand fleuve mais c'était la seule information dont disposaient les géographes européens qui ont, de manière plus ou moins sérieuse, plus ou moins documentée, rempli les blancs. Il fait part de ses découvertes dans son récit Voyage à Temboctou et à Djenné dans l'intérieur de l'Afrique, publié en 1830. Le cours supérieur du fleuve, qui s'étend sur 980 kilomètres et prend fin à Bakel, est fortement arrosé. Là, séparant l'Afrique de l'Éthiopie, les rives en sont peuplées, sinon d'hommes, du moins de bêtes et de monstres : créant des forêts dans son cours, il traverse par le milieu l'Éthiopie, sous le nom d'Astapus, mot qui, dans la langue de ces peuples, signifie une eau sortant des ténèbres. Le fleuve Sénégal (1 750 kilomètres) traverse quatre pays de l’Afrique de l’Ouest:. » Notons qu'en dépit de ces explications, le Girin et le Nil ne sont pas, topographiquement parlant, reliés par le cartographe antique. Elle a réalisé principalement des études hydrologiques et des travaux d’aménagement hydro-agricoles. L'Afrique étant pour Pline la province romaine correspondant à notre Afrique du Nord et l'Éthiopie, un terme générique pour toute l'Afrique noire. Cet ouvrage qui s’étend du port fluvial de Saint-Louis au Sénégal jusqu’au nouveau port fluvial d’Ambididi au Mali, coûtera 300 millions de dollars sur une durée de deux ans, financé par une société indienne. Le bassin versant couvre environ 337 000 km 2 et s'étend sur quatre États. Le Niger est toujours mentionné sur leurs cartes mais, la plupart du temps, comme l'amont du fleuve Sénégal. Au retour, il publie Niger et Bénué en 1880[6]. Quant au second, il est le plus important du Mali et le troisième fleuve le plus long d'Afrique après le Nil et le Congo. Il remonte le fleuve jusque Tombouctou qu'il quitte en traversant le désert vers son Maroc natal — il ne tente pas, hélas pour la précision géographique, de le remonter jusqu'à l'Égypte. consulté le 15 décembre 2020. Cette carte montre que les Européens connaissent l'existence d'un grand fleuve à l'intérieur des terres, mais n'en c… Il meurt, lui aussi, à Tombouctou en 1826 lors d'une mission géographique d'exploration du cours du Niger. Une dernière source antique est à considérer, Pline l'Ancien mentionne en effet dans son Histoire naturelle, à plusieurs reprises, un fleuve Nigris, dont il indique qu'il est la frontière entre la province d'Afrique et l'Éthiopie, dans son sens antique, c'est-à-dire l'Afrique sub-saharienne[2]. C’est ce que les autorités de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) ont annoncé le 24 décembre 2018 au président Ibrahim Boubacar Keïta. Il s’agit d’assurer une navigation pérenne sur le fleuve Sénégal, de Saint-Louis au Sénégal à Ambidédi au Mali, soit sur 905 Km. Le Sénégal se forme en fait à Bafoulabé, au Mali, par la confluence de deux rivières qui descendent du massif du Fouta-Djalon, le Bafing et le Bakoye (grossi du Baoulé).Le Bafing, qui apporte la moitié des eaux du fleuve est ainsi considéré comme la branche mère. En 2002, les autorités du Mali ont créé par l'Ordonnance N*02-049/P-RM du 29 mars 2002, « l'agence de bassin du fleuve Niger Â» (ABFN) avec comme mission principale "la sauvegarde du fleuve Niger, de ses affluents et de leurs bassins versants sur le territoire de la République du Mali, et la gestion intégrée de ses ressources". La saison des pluies 2018 est exceptionnelle au Mali avec de fortes pluies et la montée des eaux comme facteurs d’inondation, annonce la Protection civile malienne. Avant de rejoindre l'Atlantique à Port Harcourt après un périple de 4 184 km, il reçoit à Lokoja en rive gauche son principal affluent, la Bénoué, en provenance du Cameroun, qui double son débit avant le delta maritime. Le véritable découvreur du Niger est Mungo Park, un Écossais de 24 ans (indirectement à l'origine du mythe des Monts de Kong, qui délimiteront sur la plupart des cartes du XIXe siècle le bassin du Niger du golfe de Guinée), qui a, lors d'une expédition en 1805, descendu le fleuve sur 1 600 km de Bamako à Boussa afin de prouver sa route exacte vers l'océan Atlantique. Le fleuve Sénégal Vallée du fleuve. « Le Nigris a la même nature que le Nil ; il produit le roseau, le papyrus et les mêmes animaux ; la crue s'en fait aux mêmes époques; il a sa source entre les Éthiopiens Taréléens et les Oecaliques. Il est le premier Européen à revenir d'une telle expédition sain et sauf. …pour nos abonnés, l’article se compose de 2 pages. « Dans l'intérieur de l'Afrique, du côté du midi, au-dessus des Gétules, et après avoir traversé des déserts, on trouve d'abord les Libyégyptiens, puis les Leucéthiopiens; plus loin, des nations éthiopiennes : les Nigrites, ainsi nommés du fleuve dont nous avons parlé. Sur cette carte de 1808, le cartographe désormais au courant de l'« Ã©nigme Â» du Niger prend ses précautions : un fleuve existe vers Tombouctou mais il ne possède pas d'embouchure maritime. (Structure et milieu) - Géographie générale, https://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal-fleuve/, Le colonel Ould Taya ou la « démocratie autoritaire », dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis. Elle ne tient pas non plus : aucune autre rivière africaine, asiatique ou américaine n'a pris le nom de la couleur du peuple qui en habite les rives. © 2020 Encyclopædia Universalis France.Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. VU la Charte de l'Organisation de l'unité africaine du 25 mai 1963. Il prend sa source en Guinée, pu Rivières - Fleuves à Mopti Le cours supérieur du fleuve, qui s'étend sur 980 kilomètres et prend fin à Bakel, est fortement arrosé. Ensuite, le Sénégal se divise en plusieurs bras, formant des îles (sur l'une d'elles est bâti Saint-Louis) avant de se jeter dans l'océan Atlantique. Il a 1790 km de longueur. Le Niger, ou Djoliba en mandingue, est un fleuve d'Afrique occidentale, le troisième du continent par sa longueur, après le Nil et le Congo. Беларуская (тарашкевіца)‎, Srpskohrvatski / српскохрватски, Association pour la promotion et la découverte des parties intérieures de l'Afrique, L'eau et le droit international : bibliographie sélective, Liste de fleuves dans le monde classés par continents, Afrique : Pays du Bassin du Niger (2006) : Établissement d’un Programme d’Investissement et Mise en place des Investissements, Agropolis, Gestion intégrée des ressources en eau dans les bassins du Limpopo, du Mékong et du Niger (projet ECHEL-Eau 2005-2010), Fichier d’autorité international virtuel, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Niger_(fleuve)&oldid=177543758, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Page utilisant le modèle Bases géographie inactif, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Lacs et cours d'eau/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Le haut Niger reçoit les eaux des rivières, Le Niger moyen bénéficie de l'apport des affluents, Le Niger inférieur a pour affluents principaux le, Pont à Itobe, sur la route Ajaokuta-Ayangba (, Fabio Spadi, « The ICJ Judgment in the Benin-Niger Border Dispute: the interplay of titles and 'effectivités' under the uti possidetis juris principle Â», 2005.

Statistique Canada Voyages, Lettre Suivie Non Flashée, Michel Legrand Recette Pour Un Cake D'amour, Restaurant Le Comptoir Paris, Projet Fin D'année Maternelle, Astérix Et Obélix Xxl 3, Ncis M6 Ce Soir,